9) Programmateur = Trader?

Le 25 septembre 2011, dans Programmation Musicale, par Aghanym

C’est en regardant le film « Wall Street » que j’en suis arrivé à cette question : Y’a t’il un lien entre le métier de Trader et celui de Programmateur Musical?

Le fait de bosser à proximité de la Défense (Photo non contractuelle) y est peut être pour beaucoup, et pourtant il y’a plusieurs similitudes.

A) Rappel : C’est quoi un Trader?

Shia LaBeouf

« Son objectif est de gérer un risque engagé par une prise de position sur le marché. Selon le desk occupé par le trader, la position sera prise à sa propre initiative ou à l’initiative d’un client, et la durée de tenue de la position sera plus ou moins longue. »

Source : Wikipédia

le Trader doit faire des choix, acheter les Actions qui vont prendre de la valeur, revendre au plus vite les Parts susceptible de chuter, bref : Anticiper l’évolution du Marché.

Ça ne vous rappel rien?

B) Comparaison

Sur le même principe, un Programmateur doit être en veille constante sur l’évolution du Marché de la Musique.

Entre surveiller le Yacast, le Top des ventes, l’arrivée d’une nouveauté sur Youtube, lire une annonce sur le Facebook ou Twitter d’un Label…c’est autant d’informations dont il va falloir faire le tri.

La Musique est une histoire en constante évolution, s’il est important de jouer les Tubes du moment en haut de sa Playlist, il est primordial de sortir immédiatement un titre qui est devenu répulsif (que son potentiel ait été surestimé ou tout simplement par ce qu’il arrive à saturation).

Une seule erreur de jugement pour un Trader et c’est son Portefeuille Client qui perd de la valeur.

Un mauvais choix dans la Playlist pour un Programmateur et c’est son Audience qui baisse.

Bon je reconnais que les Programmateurs n’ont pas un Bureau aussi complet, mais j’ai bon espoir que nos D.S.I respectives comprennent nos besoins matériels afin de travailler aussi efficacement que nos confrères Traders (L’espoir fait vivre ^^).

La vraie question que tout le monde se pose : Un Programmateur Musical peut il faire écrouler le Marché de la Musique?

« Et tout ça avec qu’un seul écran! »

Tagged with:
 


Cette semaine fut marquée par l’arrivée du nouveau clip de Katy Perry / Kanye West – E.T

Si vous ne l’avez pas encore visionné je vous invite vivement à découvrir cette petite merveille…

Comme Vous vous en doutez, cette mise en télé a donné lieu à beaucoup d’agitation dans les couloirs de Direct Star, mais aussi chez mes confrères.

Comme pour L’Opération Britney Spears, cette mise en ligne a sonné le départ d’une incroyable course à la Diffusion.

J’ai souvent droit à la question « Mais pourquoi? »

La course à la première diffusion est un formidable défi technique, le meilleur moyen de tester l’organisation de votre Média, et Je ne vous parle même pas de l’Adrénaline qu’elle procure!

C’est un peu l’équivalent d’une Course de relais, car en Télé, diffuser un Clip est un long chemin semé d’étapes et d’embûches.

Entre l’encodage, la mise sur Bande (Passage sur Cassette Beta Num) en Post Prod, l’Immatriculation auprès de la Médiathèque, la Numérisation à la Bandothèque, la retouche du Conducteur Antenne au sein même de la Régie de Diffusion, voilà de quoi vous compliquer la tache…

Au delà du coté Technique, il y’a aussi une Évidence Éditoriale : Réduire au maximum l’écart entre la mise à disposition d’un Clip sur le net sa diffusion à la Télévision.

Chaque minutes gagnées, ce sont des Téléspectateurs en plus qui vont découvrir le Clip sur votre Chaîne et non chez les autres!

Mais revenons à notre sujet initial : Celui de vous présenter les différents Etats d’Urgence au sein d’un service de Programmation.

Avant toute chose, ce qui suit n’a rien d’officiel (Bien que je nourrisse l’espoir qu’un jour ça le devienne!), c’est une façon d’apprécier encore plus mon métier et de mieux vous faire comprendre pourquoi un Programmateur doit toujours rester attentif à l’actualité musicale.

Alerte Niveau 1

Niveau d’Alerte 1 : Communément appelée la Période de « Trève », durant les vacances de Noël ou d’Été, l’actualité Musicale est très pauvre (La plupart des Maisons de Disque en profitent tout simplement pour fermer), les grandes sorties d’Album, de Single, et de Clip attendront la rentrée. Il faut malgré tout se méfier de l’eau qui dort…

Alerte Niveau 2

Niveau d’Alerte 2 : Situation normale, Le marché du Disque suit son court, la Musique son Histoire… C’est un peu la Routine du Programmateur qui modifie sa Playlist en fonction de ses besoins.

Alerte Niveau 3

Niveau d’Alerte 3 : Quelque-chose d’important est sur le point d’arriver ou de se produire, il peut s’agir d’une mise en Télé d’un Clip évènement Ou pire…la rumeur sur la disparition d’un Artiste. Dans tous les cas il faudra être très attentif…

Alerte Niveau 4

Niveau d’Alerte 4 : A vos marques ! Prêts ? Partez ! Un nouveau Clip vient de faire son arrivée sur le Net (ou au courrier s’il s’agit d’une Production Française), à partir de cet instant, chaque minute compte, de nombreuses modifications de Conducteurs sont à prévoir.

Alerte Niveau 5

Niveau d’Alerte 5 : C’est Officiel, Vous venez d’apprendre la disparition d’un Artiste, à partir de cet instant, c’est l’Alerte au Feu, Vous ne disposez que de très peu de temps pour bouleverser vos Programmations en espérant que Vous disposez de l’intégralité des Clips.

Voilà! A présent Vous savez pourquoi un bon Programmateur ne décroche jamais, même en Vacances!

Tagged with: